Néfaste – Face à moi-même #1

0

J’finis l’année comme j’la commence
J’bois du Jack au miel je noie ma colère
et je khemmem à 2 3 assonances
J’rap à l’ancienne RSKP mon enseigne
on perd tant de frères dans mon flow viens faire trempette
on s’entraide à faire n’importe quoi
rapta avec la mif on se voit on se parle pas
je pensais avoir plus d’une flèche dans le carquois
on part droit dans l’mur
je te parle de ce qu’on endure
on abuse de ce qu’on aime à force je pense qu’on en meurt
on emmerde la lice-po
le shit nous canalise les bavures se banalisent
on me dit Nef tu dramatises trop
on squatte devant le bistro à parier sur des matches
à parler sur des tasses le hash brûle ton cerveau des rêves t’en as plus des masses
on perd trop de temps
t’es si faible tu t’envoles le diable tire les ficelles t’es qu’un cerf volant
les bons moments laissent leurs places à la routine
c’est là que tout se gâte t’as la toux grasse mais tu fumes quand même c’est la coutume
les coups durs s’enchaînent le futur semble être si sombre
on s’renferme notre jeunesse est en perdition
on s’enterre nous même malgré l’amour d’une mère
je fais d’la merde et j’ai les nerfs qu’on me juge d’énergumène
pff j’arrive pas à écrire autre chose
je suis dans ma bulle j’suis clostro
les petits font les gros titres moi aussi je rêve des tropics
je suis trop triste pour faire de l’ego trip

A notre époque faut faire ser-dan les gens
mais faut pas dire que les cops tirent et pas que dans les jambes
hein le monde va mal mais je t’apprends rien
si tu me comprends je suis content tape en 5
j’ai besoin d’air, d’être loin d’ici
en une berge on prend dix piges